L'oeil et la vision

Lunettes ou lentilles, collyres ou médicaments, chirurgie ou laser, nous vous traitons avec le plus grand professionnalisme.

Troubles de la réfraction

Lunettes, lentilles, chirurgie réfractive.

La cataracte

La phacoémulsification est la solution.

Les soins post-opératoires consistent en l'instillation de plusieurs collyres : 1 goutte à mettre 4 puis 3 fois par jour (en respectant un intervalle de 5 minutes entre chaque collyre) +/- l'instillation de pommade le soir au coucher dans l’œil opéré pendant 1 mois.

  • QUELQUES POINTS IMPORTANTS A RESPECTER APRES VOTRE OPERATION DE LA CATARACTE :

    Après l’opération :
    •    Ne pas toucher au pansement, ni à la coque
    •    Ne pas conduire
    •    Rester tranquille et se reposer
    •    S’alimenter et reprendre votre traitement médicamenteux habituel
  • Dès le lendemain de l’intervention :
    •    Retirer le pansement et la coque
    •    Nettoyer l’œil opéré, matin et soir, avec une compresse et du sérum physiologique pendant 3 semaines
    •    Suivre rigoureusement le traitement donné par votre médecin pendant 1 mois
    •    Mettre la coque pour dormir pendant une semaine
    •    Reprendre une activité normale mais modérée : lecture, télévision, couture, cuisine, promenade…
  • Quelques règles à respecter :
    •    Ne pas frotter l’œil
    •    Eviter les environnements et activités avec de la poussière : ménage, jardinage, bricolage…
    •    Eviter le contact avec les animaux
    •    Ne pas faire un effort physique violent ou intense
    •    Eviter la pratique du sport et de toute activité aquatique
    •    Eviter l’utilisation de machines ou instruments dangereux
        Ne pas conduire

    Suivant l’évolution, votre médecin vous autorisera à reprendre certaines activités et vous prescrira vos lunettes.

En cas de douleur, rougeur ou baisse de vison de l’œil opéré, contacter le médecin qui vous a opéré ou le cabinet au 069/78.95.70

Le glaucome

Collyres, laser ou chirurgie.

La dégénérescence maculaire

. Prise de compléments alimentaires pour la DMLA sèche.

Des études scientifiques prouvent le ralentissement de la progression de la maladie par prise de vitamines.

D'un point de vue pratique, il est difficile d'avoir une alimentation qui fournisse à elle seule les quantités nécessaires de vitamines et minéraux antioxydants spécifiques. C'est pourquoi, dans certains cas, il peut-être utile de prendre des compléments vitaminés pour les yeux.
Ceux-ci contiennent une formulation sur mesure susceptible de préserver votre vue et de retarder la progression de la DMLA.

Parlez-en avec votre médecin qui décidera si un supplément de vitamines est nécessaire ou pas.

• Les injections intravitréennes pour la DMLA humide.

La DMLA humide doit être suivie par un contrôle mensuel et une décision d'injection se fait ou non lors de cette visite.

Le dépistage est crucial : au plus tôt au mieux!

La réthinopathie diabétique

Un examen annuel du Fond d'Oeil fait partie du suivi obligatoire des patients diabétiques.
Lors de cette visite, nous constatons l'intégrité ou non de la rétine. Si des dégâts sont visibles, nous vous traiterons alors par laser et/ou éventuellement par chirurgie.
Le meilleur traitement reste un bon équilibre de votre glycémie et de votre hémoglobine glyquée.

Les uvéites

En fonction du diagnostic de l'origine de l'uvéite, des traitements par collyres ou médicaments oraux seront mis en place.

Les anomalies des paupières

Traitements locaux ou chirurgie.

Les anomalies rétiniennes

Traitement chirurgical le plus probable.

L'amblyopie fonctionnelle

Avant l'âge de 10 ans, avec la plasticité cérébrale, nous pouvons récupérer une bonne acuité visuelle de l'oeil "paresseux" en occultant l'oeil "dominant".
Le rythme et la durée du traitement par cache dépend de l'âge de l'enfant et de la différence de vision entre les 2 yeux.
Il sera ensuite ré-ajusté selon l'évolution de la récupération de la vision, lors de contrôles réguliers avec notre orthoptiste.

Le strabisme

En fonction du type de strabisme, le traitement est différent.
Parfois des lunettes suffisent à corriger le strabisme, partiellement ou complètement.
Parfois une chirurgie est nécessaire.
J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées